Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/08/2014

MagSud : Le magazine sur l'art de vivre en terre Languedocienne

 L1160329.JPG

Le Larzac Méridionnal, un Eden préservé au cœur de l’Hérault, comme vous ne l’avez jamais vue. De découvertes en virée  nature, en 115 pages, ce magazine bilingue, français/anglais, sur papier glacé, magnifiquement illustrés de belles photos, va séduire plus d’un lecteur. 

magazine, Languedoc, Terroirs

Au gré des pages, vous découvrirez, entre garrigue et poésie, des villages plein de charme où résonne encore l’histoire des Cathares. Des escapades en pays Catalan, Gardois, Lozère ; Le paradis des oiseaux à Agde ; Une étape spirituelle à Saint-Guilhem-le-Désert, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.  Les délices de terroir : l’oignon doux des Cévennes, le miel de garrigues et de macarons. Au bassin de Thau, une assiette de fruits de mer vous attend avec un vin de pays. Ainsi, de l’assiette gourmande à l’Auberge des Combes, aux coups de cœur de la rédaction pour le choix des vins du Languedoc. Une richesse de terroir attend le lecteur.  Sans oublier le choix des livres et des expositions : du voyage Outre mer au Logis du Gouverneur à Aigues-Mortes,  Joan Miro et Mélik Ohanian à Sète, Vision d’Amérique au Musée de Sérignan, Bissière au Musée de Lodève, où la rétrospective de Viallat au Musée Fabre de Montpellier.

A l’initiative de son fondateur Bernard Fulcrand, MagSud est le travail de toute une équipe de rédacteurs, photographes,  ayant un point commun, l’amour de leur région.

Editeur Bernard Fulcrand - Bernardcom@live.fr /Tel : 06 15 10 56 22.

Photographe : Claude Cruells

MagSud : le magazine sur l'art de vivre en Languedoc.

Téléchargez gratuitement l'appli sur smarphone et tablette.

Johanna Van Meel-Sauzet

09/06/2013

Les plus beaux voiliers du monde à l’Armada de Rouen du 6 au 16 juin 2013

L'Armada de la Liberté : 45 bateaux, 12 nations représentées, des milliers de marins et de nombreuses animations feront de cette Armada 2013 un moment inoubliable.

Armada de la Liberté Rouen,

Le Kruzenshtern

Cette année, l’association de L’Armada de la liberté fête ses 25 ans d’existence et sa 6e édition, qui se déroue du 6 au 16 juin 2013.
Des millions de visiteurs sont de nouveau attendus sur les quais du port de Rouen. Ils profiteront de concerts, de feux d’artifices géants et de nombreuses animations et bien sûr visiteront gratuitement la cinquantaine de navires présents. Les plus beaux et les plus grands voiliers, les bâtiments de guerre les plus modernes et d’autres bateaux d’exception venus du monde entier auront remonté la Seine sur 120 kilomètres à travers les magnifiques paysages de la Normandie.


Armada de la Liberté Rouen,

Une quarantaine de navires dont deux bâtiments exceptionnels sont attendu :  Le Kruzenshtern (deuxième plus long voilier du monde, 114.5m) et le Monge (plus grand navire qui puisse actuellement amarrer sur les quais de Rouen) en seront les deux invités incontournables.
 
Seront également présents les grands voiliers Français  : 
Armada de Rouen 2013LE BELEM : Classé monument historique en 1984, le trois-mâts Belem est le dernier des grands voiliers de commerce français du XIXème siècle encore en navigation. Sa devise  « Favet Neptunus eunti » signifie : « Neptune favorise ceux qui partent ». Le navireécole est aujourd’hui armé par un équipage de 16 hommes, issus de la marine marchande, choisis en fonction de leur aptitude à assurer la conduite du navire dans les meilleures conditions de sécurité mais aussi de leur goût pour le contact et la pédagogie. Le Belem est aujourd’hui un lieu de transmission de savoirs.  l’Islande, le Danemark et le Portugal. Dès 1971, elle devient successivement navireécole, bateau de croisière et support de tournage de films.

L’ETOILE DE France : est une goélette construite en 1938 au Danemark comme cargo pour la Mer Baltique. A ses débuts, elle transporte du sel et de la morue entre

Armada de Rouen 2013L’ETOILE DU ROY : est une frégate corsaire construite en 1997. Il s’agit de la copie conforme d’une frégate anglaise de la fin du XVIIIème siècle. Les Rouennais le connaissent sous son précédent nom : le Grand Duk, propriété du constructeur anglais Michael Turk.

LE MARIE FERNAND : Le cotre-pilote, Marie Fernand, est classé monument historique depuis 1986. Restauré deux fois, ce voilier du Havre est le dernier cotre-pilote présent en France sur la quarantaine d’unités que comptait ce type de bateau. fut, au fil des ans, caboteur, navire de plaisance jusqu’à son rachat par un GIP composé de collectivités normandes. 

LE MARITE : est le dernier des terre-neuviers en bois du patrimoine français. Lancé en 1923 à Fécamp, il était initialement destiné au travail de morutier. Le Marité retrouve donc ses racines françaises en 2004 pour servir de plateau à l’émission « Thalassa ». Ce troismâts subit de nombreuses restaurations jusqu’à cet été 2012 au cours duquel le Marité a pu reprendre la mer. 

Armada de la Liberté Rouen,LA BELLE POULE : a été construite en 1931 par le Chantier Naval de Normandie, expert dans la construction des goélettes de pêche. Elle effectuera son premier voyage,  en direction de Brest, le 12 mai 1932, sous le commandement du lieutenant de vaisseau Richard.

Les cinq Pen Duick d’Eric Tabarly seront, pour la première fois, tous présents à l’Armada. L’AZTEC LADY a sillonné toutes les mers du monde durant 25 ans.

Enfin, Le MUTIN : est un cotre de la Marine Française servant de navire-école. Ce dundee, construit sur le modèle des thoniers à voile, est la plus ancienne unité navigante de la Marine Nationale.

L’ARMOISE : Ce patrouilleur des affaires maritimes dispose d’un équipage de 12 personnes. Il a participé lors de ses premières années de navigation à des opérations de déminages.

LE THEMIS : est un patrouilleur des affaires maritimes. Il parcourt en permanence la Manche et l’Atlantique pour contrôler les chalutiers et autres fileyeurs.

Armada de Rouen 2013Cette manifestation offre au grand public, une occasion unique de découvrir les plus beaux et lesplus grands voiliers du monde.  Visites gratuites des bateaux, villages thématiques, animations permanentes, diners-croisières, et, chaque soir, grands concerts gratuits et feux d'artifice exceptionnels.

Véritable musée vivant, ce rassemblement exceptionnel de publics de nationalités différentes, de tout âge, amateurs ou passionnés par le monde de la mer, animés par la même motivation : monter à bord de navires mythiques, rencontrer des marins du monde entier et découvrir des savoir-faire maritime. 

Crédit photos : l'Armada de la Liberté

Johanna Van Meel Sauzet

 

12/09/2012

Partager le goût du vin, par François MARTIN

partager le goût du vinPartager le Goût du Vin apporte des réponses aux nombreuses questions d’actualité ou plus fondamentales, que se posent légitimement aujourd’hui un grand nombre de consommateurs sur le sujet : le goût des vins bio, des vinsboisés, le goût du bouchon, la notion de garde, les limites de la typicité, l’avenir du terroir. 

C'est ce que nous propose François MARTIN dans son ouvrage Partager le Goût du vin.  François Martin est maître de chai à Bordeaux, technicien supérieur en viticulture et en oenologie, et diplômé de la faculté d’oenologie de Bordeaux (DUAD). Dégustateur pour le guide Hachette depuis 20 ans ainsi que pour de nombreux organismes professionnels, il organise en France des séances d’initiation et de perfectionnement à la dégustation des vins depuis 2006.

L’auteur, qui a rencontré des centaines d’amateurs de vin (néophytes ou confirmés) lors de ses cours de dégustation à domicile, nous entraîne également dans la dimension pluriculturelle du vin, sa vocation éthique et charnelle, autant d’éléments qui participent aux valeurs d’un humanisme contemporain. 

Avec cet ouvrage, François MARTIN  souhaite faire partager sa passion et ses connaissances au plus grand nombre. 

Partager le goût du vin, aux Editions FERET.