Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/05/2015

Ode gourmande à l'Ortensia d’Eric Balan à Saint-Gervais-sur-Mare (34)

 Ode gourmande à l'Ortensia d’Eric Balan

à Saint-Gervais-sur-Mare (34)

Eric Balan Saint-Gervais-sur-Mare,  village médiéval sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, le chef Éric Balan, formé chez Marc Veyrat et Alain Ducasse, met en écrin les bons produits des petits producteurs du territoire du Haut Languedoc.

Eric Balan Eric balan a ouvert en novembre 2012 son restaurant l'Ortensia  (en occitan)  dans une ancienne maison de maître. Après l’avoir transformé en pépinière pour la culture des hortensias, il a réalisé son jardin de plantes et fleurs à manger en Haut Languedoc.

Adepte de la cuisine des plantes, Eric balan a été formé chez Marc Veyrat avant de passer par le jardin de Michel Bras à Laguiole (Aveyron) où il effectue un stage, depuis, Éric Balan voue un culte aux saveurs atypiques : celles exhalées par la nature sauvage d'une pimprenelle, d'une Achillée millefeuille ou encore d'une petite salade ancienne de moutarde ou de Mouron des oiseaux d'Annie Bertin, de la « ferme du Blot » en Bretagne (également fournisseur d'Olivier Roellinger).

Le terroir en vedette

Eric BalanCar cet amoureux des bons produits construit ses plats en relation étroite avec les producteurs des hauts cantons, travaillant au rythme des saisons viandes et légumes des fermes environnantes. Son plat vedette, « l'œuf bio de la ferme du Sanglier dite « cuisson parfaite », mousseline de Topinambour, velouté de lentilles et éclats de truffe », est une ode au travail de Sylvie Teyssier, productrice bio du hameau voisin de Maurian. Le safran est cultivé par Jean-Marc Dore à Villeneuve-lès-Maguelone. Le chef se fournit pour la viande, le fromage et le beurre à la ferme voisine du Basset à Castelnau-le-Haut, ou à la ferme des Taillades à Cambon pour le fromage, le caillé et le lait de chèvre. Les légumes quant à eux, sont la production du maraîcher biterrois Lionel Garcia.

 La rigueur du pâtissier

Eric Balan« J'aime le sucré salé, les fleurs qui signent beaucoup de mes plats. C'est ma première passion de pâtissier qui s'exprime », confie ce chef méticuleux, entré en religion avec en poche, un CAP de pâtissier chocolatier confiseur glacier, avant d'apprendre « sur le tas » la grande cuisine auprès des chefs étoilés. Cette rigueur (qui s'exprime chez lui dans la technicité, la maîtrise des cuissons), Éric Balan s'en sert aujourd'hui pour mettre en écrin toutes ces saveurs délicates. Une ode à la gourmandise qui fait l'unanimité : avec déjà deux fourchettes au guide Michelin, deux toques dans le guide Gault et Millau 2015, Éric Balan vient de rentrer au collège culinaire de France.

 Menus Espinouse (26 €), Gourmet (34 €), Plaisir (45 €), menu Clin d'OEil (69 €), L'Ortensia dispose de six chambres d'hôtes (tarifs : à partir de 61 € la simple, 88 € la double).Réservation : 04 67 97 69 88/ 06 83 95 82 38 /www.restaurant-ortensia.com

Agence In The Mood - LRnSarah Hargreaves + 33 (0)4 67 54 70 03 / + 33 (0)6 13 61 17 84

Johanna Van Meel

16/01/2015

Randonnée Languedocienne : Les Orgues de Taussac

Randonnée Languedocienne : Les Orgues de Taussac

Randonnée Languedocienne

Après les événements terribles relatés par les médias, cela fait du bien de passer ensemble une journée paisible au milieu de notre magnifique nature languedocienne.  Marie-Christine, guide de randonnée du Foyer rural de Lignan, conduit les vingt quatre randonneurs vers l’Horte (1), tout près de Lamalou. C’est ici que se trouve la mairie de Taussac-la-Billiaire, commune de 400 habitants dispersés sur 10 hameaux.

Randos Foyer rural LignanNous passons sous la maison contigüe pour rejoindre une ruelle souterraine qui fait parfois office de ruisseau*(2). Des escaliers, puis un chemin pentu nous conduisent vers l’oratoire œcuménique de St Jean de la Paix de Dieu qui, comme son nom l’indique, est dédié à la paix. Nous avons une belle vue sur Lamalou, la vallée de l’Orb et, au delà, sur le Pic de la Coquillade, St Michel et le Château de Mourcaïrol. C’est un des rares endroits où la vue est dégagée, car notre parcours est essentiellement forestier (châtaigniers, chênes verts…). Les sangliers qui pullulent vont avoir une journée agitée car des chasseurs sont à l’affût.

Randos Foyer rural LignanEn ce mois de janvier, à part des cailloux et du bois mort, il n’y a rien à ramasser et nous marchons d’un bon pas. Nous pénétrons donc rapidement dans un morceau de forêt où arbres tordus, falaises fantasmagoriques et sombres grottes se liguent pour essayer de nous faire peur.

 

Randos Foyer rural LignanTout le monde étant sorti indemne de ce bois ‘’ maléfique’’, notre groupe descend vers le bourg de Taussac. Belle église aux pierres apparentes, jolie place caladée, large vue, murets accueillants : il n’en faut pas plus pour que nous nous installions dans le verger communal (poiriers) pour le repas de midi. La température est douce, le soleil brille, le ciel est bleu : à l’abri des murets, on se restaure, on lézarde, on se sent bien. Gâteries et petits coups à boire contribuent à  la sérénité du lieu.

Randos Foyer rural LignanSi nous voulons atteindre notre objectif (les Orgues*(3) de Taussac), il faut repartir.

Une bonne côte nous attend, ce qui ne facilite pas la digestion. Tant bien que mal, tout le monde se retrouve à quelques perches d’arpent du pied des orgues. On les distingue à peine car la forêt est dense. Un passage pas trop malaisé nous permet de gravir la Randos Foyer rural Lignanparoi. Nous ne voyons guère les orgues, puisque nous sommes dessus. Quelques semelles agiles bravent un vent assez violent pour s’aventurer sur un étroit promontoire. Émilie se paie le luxe de monter sur le sommet, mais n’y reste pas longtemps.

La descente, plus douce que la montée  (personne ne s’en plaint) nous amène à la Bourbouille et sa fontaine rafraîchissante. Nous coupons et longeons un affluent du Bitoulet. Son lit bouleversé témoigne de la violence des intempéries de septembre. Une fois aux voitures, en bons républicains, nous tirons les rois. Il n’y aura pas de roi,  mais trois reines : Josy, Marie-Claude et Marie-Ange. Ce fut une journée vivifiante. Merci, Marie-Christine. 

Randos Foyer rural Lignan

André Bideaux.

Randos Foyer rural Lignan

 

05/08/2014

MagSud : Le magazine sur l'art de vivre en terre Languedocienne

 L1160329.JPG

Le Larzac Méridionnal, un Eden préservé au cœur de l’Hérault, comme vous ne l’avez jamais vue. De découvertes en virée  nature, en 115 pages, ce magazine bilingue, français/anglais, sur papier glacé, magnifiquement illustrés de belles photos, va séduire plus d’un lecteur. 

magazine, Languedoc, Terroirs

Au gré des pages, vous découvrirez, entre garrigue et poésie, des villages plein de charme où résonne encore l’histoire des Cathares. Des escapades en pays Catalan, Gardois, Lozère ; Le paradis des oiseaux à Agde ; Une étape spirituelle à Saint-Guilhem-le-Désert, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.  Les délices de terroir : l’oignon doux des Cévennes, le miel de garrigues et de macarons. Au bassin de Thau, une assiette de fruits de mer vous attend avec un vin de pays. Ainsi, de l’assiette gourmande à l’Auberge des Combes, aux coups de cœur de la rédaction pour le choix des vins du Languedoc. Une richesse de terroir attend le lecteur.  Sans oublier le choix des livres et des expositions : du voyage Outre mer au Logis du Gouverneur à Aigues-Mortes,  Joan Miro et Mélik Ohanian à Sète, Vision d’Amérique au Musée de Sérignan, Bissière au Musée de Lodève, où la rétrospective de Viallat au Musée Fabre de Montpellier.

A l’initiative de son fondateur Bernard Fulcrand, MagSud est le travail de toute une équipe de rédacteurs, photographes,  ayant un point commun, l’amour de leur région.

Editeur Bernard Fulcrand - Bernardcom@live.fr /Tel : 06 15 10 56 22.

Photographe : Claude Cruells

MagSud : le magazine sur l'art de vivre en Languedoc.

Téléchargez gratuitement l'appli sur smarphone et tablette.

Johanna Van Meel-Sauzet