Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/04/2015

Promouvoir l’agriculture de demain avec les Jeunes Agriculteurs de l’Hérault

 Promouvoir l’agriculture de demain avec les Jeunes Agriculteurs de l’Hérault

Jeunes Agriculteurs de l'Hérault

La réunion sectorielle des Jeunes Agriculteurs de l’Hérault (JA-34) s’est déroulée dernièrement à la mairie de Lignan-sur-Orb. Etaient présents, sa jeune présidente Emilie Alauze, les présidents du syndicat Denis Solano pour Saint-Chinian et Sébastien Figueras pour Béziers, des agriculteurs, viticulteurs, oléiculteurs, apiculteurs, maraîchers, et l’intervenant Cédric Bonato, responsable région du groupe Arterris.

Jeunes Agriculteurs de l'HéraultAprès avoir fait le point sur l ‘année écoulée,  et rappelé le programme de plantations et autres activités techniques pour 2015/ 2016, Emilie Alauze évoque la participation des Jeunes Agriculteurs du Languedoc-Roussillon à l’opération de communication : «Moi je m’installe» ;  A Dionysud, le public a pu apprécier et déguster les produits issus de votre travail; En septembre, près de 30 jeunes agriculteurs de la région ont rejoint 400 autres bénévoles sur les Terres de Jim. Ainsi, le JALR-34 a sélectionné et acheminé près d'une vingtaine de références de produits de terroirs de la région Languedoc-Roussillon. Des actions qui ont  obtenu un véritable succès auprès d’un public avide de produits régionaux. On le constate, cette capacité d’initiative de nos jeunes agriculteurs constitue la force vive d’un monde rural en mouvement ». 

Jeunes Agriculteurs de l'Hérault,Arterris,Emilie Alauze précise : «  Notre syndicat s’est particulièrement investi sur les problèmes d’accès au foncier, à l’investissement, à la formation, à des outils de productions et de régulations appropriés, à l’obtention d’un revenu agricole décent pour l’exploitant... Ainsi

JA-34 a initié de profondes évolutions comme la signature de Chartes Installations sur le territoire, le nouveau dispositif national d’accompagnement à l’installation ou la taxe sur le changement de destination des terres agricoles ».

La structure syndicale repose en effet sur l’adhésion des chefs d’exploitation et de leurs conjoints, d’aides familiaux de 18 à 35 ans. De fait, aujourd’hui, nous sommes reconnus comme l’une des grandes organisations professionnelles Jeunes Agriculteurs de l'Héraultagricoles, à l’exemple de la FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles) ou de l’APCA (Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture). 

Emilie Alauze de conclure : « Nous sommes l’avenir de la profession. C’est ensemble unis au sein d’un syndicat que nous assurons la transmission et la création d’exploitations nécessaires pour maintenir une activité agricole économiquement viable au service de sa société et de son environnement ».Jeunes Agriculteurs de l'Hérault

Puis, Cédric Bonato, responsable Région Viticole Aude-Hérault, présente le groupe Arterris dont le siège social se trouve à Castelnaudary et Toulouse. « Premier groupe multiplicateur de semences Français, et fort d’une collecte totale s’élevant à 1, 12 millions de tonnes, notre groupe est tourné essentiellement vers une agriculture productive et écologique ».

J« Notre réseau de producteurs de semences représente plus de 1000 producteurs performants sur 22 000 hectares (tournesol, sorgho, soja, maïs, céréales à paille, lin, pois chiche et blé dur ). Nos filières-élevages locales : bovins, palmipèdes, et autres, représentent plus de 15 000 exploitations familiales.  "Arterris accompagne au quotidien : viticulteurs, arboriculteurs, vignerons et maraîchers dans leur démarche de production par du conseil en nutrition, protection des plantes, agroéquipement et irrigation. pour les aider à faire face aux aléas climatiques et mieux se positionner sur leurs marchés. « Arterris c’est aussi un pôle nutrition animale doté d’outils de production performants pour accompagner ses adhérents éleveurs. Le groupe développe également une importante activité de transformation animale (poulets fermiers, canettes, pintades, lapins), qui ouvre de multiples horizons pour ses adhérents. Le goût et la qualité des produits sont dans l’assiette du consommateur ».

"Depuis plus de 15 ans,  le groupe Arterris s’inscrit dans le futur en développant une activité de recherche dynamique, créatrice de valeur ajoutée pour le présent et le futur. Il s’agit d’innover dans tous les domaines : techniques de productions, débouchés, énergies, technologies, avec des orientations stratégiques : l’expérimentation agronomique ; recherche, développement et innovation. En conclusion : grâce à une équipe compétente (experts, agronomes, techniciens, Arterris propose des techniques de conseils personnalisés ou de groupe s’appuyant sur nombre d’outils d’aide à la décision (analyse de sols, de bois, de pétiole, de feuilles, modélisation des risques sanitaires, station météo , modélisation de la trajectoire hydrique et un conseil personnalisés en nutrition en cours de certification".

Jeunes Agriculteurs de l'Hérault,Arterris,"C’est également toute  une équipe de techniciens  qui accompagne les producteurs indépendants et adhérents. Arterris soutient l’installation des jeunes agriculteurs avec une enveloppe individuelle de 5000 € d’aide à la trésorerie. Enfin le groupe Arterris c’est 12 filiales, des sociétés en participation, des marques commerciales et des enseignes partenaires comme GammVert Village et GammVert, Banette, Mie’nutie, les fermiers Occitans, Virtuo.

Dans l’Hérault, retrouvez les équipes techniques d’Arterris dans les dépôts de Cournontéral, Gignac, Servian, Thézan-les-Béziers ou Saint- Chinian. Contact Cédric Bonato : cbonato@arterris.fr / Tel : 06 77 05 53 29.

Joindre les Jeunes Agriculteurs de l’Hérault, Alessio Moro animateur, Maison des Agriculteurs, Mas de Saporta à Lattes 34 875   Email : Jeunes_agriculteurs34@saporta.net /Tel 04 67 92 18 11.

Jeunes Agriculteurs de l'Hérault,Arterris,

 Texte & photos Johanna Van-Meel-Sauzet

05/08/2014

Pierre Richard a présenté sa cuvée Cardinale aux Grands Buffets de Narbonne

Pierre Richard a présenté sa cuvée Cardinale aux Grands Buffets de Narbonne

 

Pierre Richard, comédien

 

Quand un grand blond pose ses chaussures noires aux Grands Buffets de Narbonne pour présenter sa dernière cuvée ;

c’est l’effervescence  !

L1160257.JPG

Il est midi ce 31 juillet 2014, en compagnie du maître des lieux Louis Privat, le comédien-vigneron Pierre Richard n’en finissait plus de serrer des mains, de poser pour la photo, les bisous des filles, des femmes et des mamys et de signer des autographes. Dans ce restaurant plein à craquer, on y croisait toutes les nationalités, même chinoise. 

L1160260.JPGLa rencontre des deux : Louis Privat, Directeur des Grands Buffets et Pierre Richard, comédien-vigneron, fait décidément la paire. Amoureux de l’art et des belles lettres, gourmands des produits du Languedoc-Roussillon et fins connaisseurs de ses grands crus. Il n’en fallait pas plus pour réunir leur passion commune autour des Grands Buffets, un très bel établissement. Jugez donc le « fait maison » : pas moins de 300 produits ( des entrées aux diverses préparation de foie gras, produits de la mer, spécialités locales, grillades, porcelet, agneau, homard) etc ; 25 variétés de fromages et la succulence de 80 desserts ! Pour accompagner ce parcours initiatique gourmand : 75 grands crus classés du Languedoc-Roussillon, proposés à prix caveaux, à la bouteille ou au verre. 

L1160293.JPGC’est dans une ambiance chaleureuse et conviviale que Pierre Richard a présenté et signé les autographes sur la bouteille : un rouge de sa cuvée cardinale 2011. Un cru savoureux et de qualité, à l’image de ce vigneron bien sympathique. « Ce que je réussi  le mieux, c’est par hasard. Je ne pensais pas être vigneron » dit-il avec malice. Son penchant pour l’imprévisible a fait le reste. Amoureux fou de la région, des amitiés sincères.

L1160275.JPGEn 1986, Pierre Richard acquiert le Château Bel Evêque, situé sur le massif de la Clape entre Gruissan et Narbonne. Après la restauration du vignoble, celui-ci s’étend aujourd’hui à trente hectares pour y créer son vin, dont la récolte se fait à  la mains. « Dans le vignoble, on n’est maître de rien » avoue-t-il. Il mettra plus de dix ans pour obtenir le meilleur d’un cru.

Pierre Richard, comédienC’est tout naturellement que Pierre Richard a souhaité encourager l’audacieuse démarche de Louis Privat des Grands Buffets de Narbonne pour la valorisation des vins du Languedoc-Roussillon. 

 

Texte et photos : Johanna Van MEEL-SAUZET

MagSud : Le magazine sur l'art de vivre en terre Languedocienne

 L1160329.JPG

Le Larzac Méridionnal, un Eden préservé au cœur de l’Hérault, comme vous ne l’avez jamais vue. De découvertes en virée  nature, en 115 pages, ce magazine bilingue, français/anglais, sur papier glacé, magnifiquement illustrés de belles photos, va séduire plus d’un lecteur. 

magazine, Languedoc, Terroirs

Au gré des pages, vous découvrirez, entre garrigue et poésie, des villages plein de charme où résonne encore l’histoire des Cathares. Des escapades en pays Catalan, Gardois, Lozère ; Le paradis des oiseaux à Agde ; Une étape spirituelle à Saint-Guilhem-le-Désert, sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.  Les délices de terroir : l’oignon doux des Cévennes, le miel de garrigues et de macarons. Au bassin de Thau, une assiette de fruits de mer vous attend avec un vin de pays. Ainsi, de l’assiette gourmande à l’Auberge des Combes, aux coups de cœur de la rédaction pour le choix des vins du Languedoc. Une richesse de terroir attend le lecteur.  Sans oublier le choix des livres et des expositions : du voyage Outre mer au Logis du Gouverneur à Aigues-Mortes,  Joan Miro et Mélik Ohanian à Sète, Vision d’Amérique au Musée de Sérignan, Bissière au Musée de Lodève, où la rétrospective de Viallat au Musée Fabre de Montpellier.

A l’initiative de son fondateur Bernard Fulcrand, MagSud est le travail de toute une équipe de rédacteurs, photographes,  ayant un point commun, l’amour de leur région.

Editeur Bernard Fulcrand - Bernardcom@live.fr /Tel : 06 15 10 56 22.

Photographe : Claude Cruells

MagSud : le magazine sur l'art de vivre en Languedoc.

Téléchargez gratuitement l'appli sur smarphone et tablette.

Johanna Van Meel-Sauzet