Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/06/2015

Les Vins Biologiques de François Delhon et Jean-Philippe Leca du Domaine Bassac

Au dernier salon Millésime Bio de janvier 2015, le domaine Bassac décrochait 6 médailles sur l'ensemble de ses cuvées.

Domaine de Bassac

 En 2010, Louis Delhon,vigneron au Domaine Bassac, tirait sa révérence. Pas ses vins. Son fils François Delhon* associé à Jean-Philippe Leca*, vient de racheter l'exploitation familiale, offrant une continuité à ce domaine fer de lance des vins biologiques en Languedoc-Roussillon.

À 28 ans et 38 ans, ils viennent de racheter le Domaine Bassac. « Ce vignoble familial déchiré entre neuf héritiers, j'en ai fait le deuil, je l'ai vendu... et je l'ai racheté », explique François Delhon associé à parts égales avec Jean-Philippe Leca. Le duo qui signe sa première collaboration sur le millésime 2014, veut offrir un second souffle à ce domaine fer de lance de l'aventure bio en Languedoc-Roussillon, étendu sur 80 hectares et 53 parcelles au cœur de l'appellation Côtes-de-Thongue.

Vins biologiques domaine de BassacUn second souffle, oui, mais en conservant la « Bassac Touch » qui a fait la notoriété du domaine. Car Bassac, c'est avant tout un nom exporté à l'étranger (sur les 600 000 cols de la production, 85 % du chiffre d'affaires est réalisé à l'export), porté par quelques jolies cuvées : « Armonia », un vin de soif aux trois couleurs, rond et fruité mais avec la rusticité des Côtes-de-Thongue ; une gamme de monocépages pour les marchés d'Amérique du Nord marquée par deux flacons atypiques : le Cabernet Sauvignon rosé et un très rare Cabernet franc ; et la fameuse cuvée hommage « Louis Delhon ». « Au décès de mon père, on a pris ses meilleures cuvées et on a fait ce vin (900 bouteilles) qu'on a décidé de perpétuer avec Jean-Philippe », précise François Delhon.

Vins biologiques domaine de BassacAvec une belle complicité vigneronne, les deux amis ont naturellement trouvé leur place à la tête du domaine : François Delhon au marketing, à la communication et au commerce, Jean-Philippe Leca à l'administratif et à la technique (dans les vignes et à la cave), « mais on se retrouve sur l'embouteillage et l'assemblage des vins », confie le binôme. Avec en tête de beaux projets pour l'avenir... Comme signer en 2015 une nouvelle cuvée blanc, « Le Manpot », à base de Chardonnay élevé pour moitié en barriques, pour moitié en cuves. Et à plus longue échéance, construire une cave performante, consolider et développer les marchés anglais, américains et asiatiques. Preuve que ce jeune duo a de l'avenir ? Au dernier salon Millésime Bio (janvier 2015), le domaine Bassac décrochait 6 médailles sur l'ensemble de ses cuvées.

*François Delhon, 28 ans : Comme son père, dessinateur industriel avant de rejoindre ses frères sur l'exploitation familiale du Domaine Bassac, François Delhon ne se destinait pas initialement à la vigne. Diplômé d'un Master marketing et management européen option affaires internationales à l'IDRAC Montpellier, il est consultant sportif pour le Festival international des sports extrêmes (FISE). En 2010, la disparition brutale de Louis Delhon précipite son retour sur l'exploitation familiale, où il intervenait déjà dès 2009 comme commercial.

*Jean-Philippe Leca, 38 ans : Avec en poche un BTS en gestion, analyse et conduite des systèmes d'exploitation spécialisation viti-viniculture et une maîtrise en méthode et management de la qualité des entreprises viti-vinicoles, ce Bordelais enchaîne les expériences en Languedoc-Roussillon : après une brève expérience comme responsable qualité pour la cave coopérative de Beaucaire, il travaille au Domaine Bassac de 2004 à 2007 aux côtés de Louis Delhon, en tant qu'assistant administratif et qualiticien. De 2007 à 2012, il est responsable administratif et financier au domaine de la Jasse et bras droit de Bruno Le Breton.

Domaine de Bassac /34480 Puissalicon/ Tel : 04 67 36 05 37

Johanna Van MEEL-Sauzet

30/04/2015

Festival International de la Photographie Culinaire, parrainé par Yannick Alléno à Milan

Expo Universelle Milano 2015Festival International de la Photographie Culinaire, parrainé par Yannick Alléno, à l'Exposition Universelle Milano 2015

Alors que la planète comptera près de 10 milliards d’êtres humains à l’horizon 2050, comment assurer à l’ensemble des habitants une alimentation suffisante, de qualité, saine et durable ? C’est la question que pose l’Exposition Universelle Milano 2015 à travers le thème :« Nourrir la planète, énergie pour la vie ».

 

Expo Universelle Milano 2015La 6ème édition du Festival International de la Photographie Culinaire parrainée par Yannick Alléno, triplement étoilé, élu meilleur chef de l’année 2015 par Gault & Millau, se tiendra du 1er mai au 31 octobre 2015 en écho à l’Exposition Universelle Milano 2015.

 

Les photographes plasticiens festivaliers apporteront leurs réponses à cette problématique en 120 images.

Au programme : Une compétition officielle de 40 photographes professionnels; Une compétition Jeunes Talents ouverte aux élèves d’écoles de cuisine, de photographie et d’agriculture; Une compétition ouverte aux Blogueurs et Amateurs de Cuisine; Une journée de Rencontres & Débats autour du thème : « La contribution de la France à nourrir la planète »; Une vente publique aux enchères de photographies culinaires.

Le FIPC, partenaire officiel du pavillon France sera présent à Milan, pendant les 6 mois de l’Exposition Universelle. En parallèle, le Festival compte organiser du 1er mai au 31 octobre à Paris et dans d’autres villes en France comme à l’étranger des installations des photographies de l’ensemble ou de sélections de la compétition officielle FIPC 2015.

Pour plus d'informations, joindre le site du Festival : www.festivalphotoculinaire.com

L'Agence Lucette : Olivier Hivert : olivier@lucette.fr /06 18 31 71 20/

Chloé Georges : chloe@lucette.fr / 06 10 92 55 10

Photo Eduardo Torres

03/01/2015

Epiphanie, chandeleur, c'est le temps des Galettes des Rois...

galettes des rois,confiture d'oranges maison

      Après le Nouvel An, vient l’Epiphanie, la Chandeleur...

des occasions pour préparer et partager en famille ou entre

amies : galettes des Rois, crêpes,  gaufres et beignets.

 

galettes des rois,confiture d'oranges maisonMa recette galette des Rois

Pour 8 à 10 personnes

Préparation : 30 m ; cuisson : 30 m (th 6-180°) ; repos 4h

Ingrédients : 500 g de farine – 125 g de beurre -100 g de fruits confits – 100 g de sucre poudre – 2 œufs – 1 pincée de sel - 1 sachet levure – 20 cl de lait – 1 jaune d’œuf – 2 c.à soupe de sucre en grains (Candi).

Dans un saladier (ou au robot petite vitesse) incorporer à la farine, le sachet de levure, le lait, les œufs battus, le sel, le beurre ramolli et le sucre en poudre. Lorsque la pâte est bien homogène, la rouler en boule, la couvrir avec un torchon et la laisser lever 3 à 4 heures : la pâte doit doubler de volume.

Pétrir à nouveau la pâte et la façonner en forme de couronne en saupoudrant de farine. Beurrer un moule à savarin et y déposer la pâte. Introduire la fève et laisser encore lever 30 m à 1 h.

Préchauffer le four th6 -180°C – Badigeonner la galette de jaune d’œuf, parsemé d’angélique coupée pour moitié et l’autre moitié des fruits confits, puis saupoudrer de sucre grains Candi. Enfourner à mi-hauteur et laisser cuire 30mn. Au sortir du four, mettre la galette sur une grille et laisser refroidir. Déguster froid. 

Petit truc : si vous n’avez pas de moule à savarin : sur une plaque allant au four, une fois beurré, déposer la pâte en couronne avec au centre un ramequin renversé. Parfumer la pâte avec de la fleur d’oranger et remplacer les fruits confits par des morceaux d’oranges confites.

galettes des rois,confiture d'oranges maisonCrêpes à l’orange et aux marrons

Pour 4 personnes – Préparation 10 m

4 grandes crêpes – 4 c.à soupe de crème de marrons – 4 c.à soupe de crème fraîche épaisse – 1 c.à soupe de rhum ombré –

2 belles oranges - 1 morceau d’orange confite

Dans un saladier, battre la crème de marron, la crème fraîche et le rhum. Réserver au frais. Peler les oranges à vif et les détailler en quartiers en éliminant les pépins – Réchauffer les crêpes dans une poile légèrement beurré ou en les couvrant d’un film 1m30 aux micro-ondes. – Étaler la crème de marron sur chaque crêpe, puis répartir les quartiers d’oranges par-dessus et replier en forme d’éventail. Disposer chaque crêpe sur une assiette individuelle, la saupoudrer de sucre, glace et la décorer avec des petits dès d’orange confite. Servir aussitôt.

 

galettes des rois,confiture d'oranges maisongalettes des rois,confiture d'oranges maison

galettes des rois,confiture d'oranges maisongalettes des rois,confiture d'oranges maison

Avec une confiture d'oranges "maison", c'est délicieux !