Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/08/2018

Récolte de figues à Olonzac, en confiture, tartes ou confites, c'est un délice!

Récolte de figues à Olonzac

Confitures, tartes ou confites, c'est un délice !

figues,confituresAvant les premières pluies de septembre il serait grand temps de ramasser les figues pour transformer ce fruit en délicieuses confitures, confites dans un sirop recette grandmère ou une tarte «  façon maison ».

Actuellement les figuiers débordent de leurs fruits et au sol c’est un tapis de figues écrasées. Quel dommage !

Figues violettes ou figues vertes, elles sont bien charnues et avec une petite goutte de suc de perle à la base du fruit, elles sont encore meilleures !

Le nom français de la figue vient de l’occitan figa.

Récolte de figues à Olonzac  (Hérault)

Claudie nous invite à partir sur les hauteurs d’ Olonzac pour une cueillette de figues. Paniers d’osier sous le bras, c’est à six mains que la cueillette commence. « …tévé, cela va plus vite, regarde les nuages de pluie qui arrivent, faut se dépêcher ». J’en mange, presque autant que j’en ramasse. « Tu vas avoir mal au ventre » - « tant pis : cueillir une figue fraîche, fondante, savoureuse en bouche, je-me-régale !

Quelques petits trucs

figues,confituresOn peut les conserver quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. La congélation ne convient pas aux figues. Elles s’amollissent et perdent de leur parfum.

Pour les cuisiner : choisir des figues pas trop mûres et bien charnues. Elles servent de garniture avec un rôti de veau ou une volaille, tout juste pochées dans une infusion de tilleul et séchées au four. En papillotes dans les feuilles de brick ou de filo (Croustipâte) pour faire rôtir les figues. Elles resteront moelleuses. Disposer une figue sur une tranche de gâteau de semoule ou de polenta sucré. Préparer un sorbet à la figue pelée servi sur une charlotte pain d’épice et figues. C’est délicieux !

La gourmandise de la région : déguster une tranche de foie gras fait « maison » avec une figue confite ! Une recette de Claudie. Décidemment, depuis deux ans que j’habite la région, j’en apprécie chaque jour les petits bonheurs d’une vie nature et tellement agréable !

Savoureuses les figues au Banyuls ou au Noilly Prat

Prendre 2 belles figues par personne les couper en deux. Les faire revenir dans une poêle chaude avec du beurre pendant 2 à 3 minutes en les retournant. Les réserver au chaud. Verser deux c. à soupe de miel de Corneilhan (voir Michel Sebe), dans une poêle avec le jus d’un citron, faire caraméliser et ajouter un verre de Banyuls ou de Noilly-Prat pour arrêter le caramel. Bien remuer et verser sur les figues encore tièdes. Servir avec une glace au nougat.

On retiendra que "La Figue est la nourriture des athlètes par excellence dit Platon. Ce dernier raffolait des figues à tel point qu'on lui donna le nom de philosicos, c'est-à-dire "amateur de figues". Depuis, la figue sèche est recommandée aux athlètes pour sa valeur énergétique.

Quant à l’expression : mi figue-mi-raisin on la doit aux Corinthiens. Ils mélangeaient aux raisins de Corinthe, qu’ils vendaient aux Vénitiens, des morceaux de figues, bien meilleurs marchés. L’histoire ne rapporte pas le mécontentement des clients à la réception de la marchandise…

Pour les recettes, il existe de nombreux forums à propos de la figue. Je vous invite à les consulter et à réaliser la recette de votre choix en y ajoutant ce petit plus « maison » qui régalera votre petite famille et séduira vos amis.

texte et photos johanna Van Meel

01/08/2018

Bruno Cappellari propose une cuisine fraîcheur dans un environnement verdoyant. 

                           RESTAURANT L'HARMONIE A SERIGNAN,EN OCCITANIE

restaurant l'Harmonie, Sérignan

restaurant l'Harmonie, SérignanConfortablement installés au « salon zen » sous le néflier, nous sommes chaleureusement accueillis par Bruno Cappellari et Patricia son épouse. C’est dans le cadre verdoyant d’une belle demeure du 19ème siècle que le restaurant « l’Harmonie de Sérignan « aux couleurs ocre du Sud se situe, entre le fleuve Orb et la Cigalière, le rayonnement dit  "les colonnes de Daniel Buren". 

Au menu d’été, le chef Bruno Cappellari réalise des plats fraîcheurs, avec des produits qui dévoilent avec générosité les saveurs du terroir d’Occitanie.

Cela fait 39 ans qu’il œuvre derrière les fourneaux, dont 18 ans à Paris, où il a appris le métier dans les meilleures maisons : Lenôtre, Potel et Chabot, et collabore avec Bonin, père et fils, Pierre Gagnaire… (prestations pour, mode, ministères, palais de l’Elysée, chaînes TV, etc...)

Riche de ces expériences, Bruno Cappellari s’installe à Sérignan en 2000. Depuis, il régale les papilles des héraultais et des touristes. Une récompense bien méritée : en effet, depuis 12 ans le Guide Michelin lui décerne le « Bib Gourmand » pour sa cuisine inventive. 

Au détour du marché, Bruno Cappellari invente et réinvente ses plats du jour « ma cuisine fraîcheur », tout droit venue des petits producteurs et agriculteurs de proximité. : pêcheurs et maraîchers, huile d’olive et miel, fromages de chèvre de Gabian, bœuf et agneau de l’Aveyron, navet de Pardhaillan,  asperges vertes de la famille Vernède… « J’ai le choix des produits ainsi que des vins de qualité grâce aux vignerons de la région dont le Domaine de Canet-Valette Saint-Chinian à Cessenon. »

restaurant l'Harmonie, Sérignan

Avec une dextérité parfaite, tel un artiste peintre sur sa toile, il place les couleurs. Aujourd’hui, l’assiette sera raffinée, gustative : crémeux d’asperges, tomates mozarella  parfumées aux herbes, filet de maquereau juste cuit avec sa tuile de parmesan sur un rizotto aux olives noires Taggiashe servi avec un blanc Chardonay Viognier. Un vrai régal pour les papilles. Cet été, toutes les saveurs iodées et de terroirs seront dans les assiettes.

restaurant l'Harmonie, Sérignan

 

restaurant l'Harmonie, SérignanLa surprise des desserts vient de Fiona sa fille, la pâtissière maison. Elle réalise des gourmandises aux fruits de saison ; un croquant de citron-framboise au sorbet de basilic. Des desserts qui donnent envie de les croquer à pleine dents…

restaurant l'Harmonie, Sérignan

 Pour les soirées d’été, pensez au bar à tapas sous la nuit étoilée…

Grâce à ce couple bien sympathique, Bruno et Patricia Cappellari et à leur fille Fiona, le restaurant « L’Harmonie » propose un moment de plénitude dans un cadre magnifique. 

restaurant l'Harmonie, Sérignan

Réservation : 04 67 32 39 30  www.lharmonie.fr

Texte et photos recettes : Johanna Van-Meel-Sauzet

Merci à Philippe Klein pour les photos : MMme Cappellari et du restaurant.

DOMAINE BASSAC Challenge Millésime Bio : l'or leur va si bien

Récompensé de trois médailles d'or et d'une d'argent au concours Challenge Millésime Bio 2018, le Domaine Bassac à Puissalicon (34), repris en 2014 par François Delhon et Jean-Philippe Leca, poursuit son ascension qualitative avec brio.

domaine de Bassac

Lors de la reprise fin 2014, de ce domaine fer de lance des vins biologiques en Languedoc-Roussillon, la feuille de route était blanche pour les vignerons François Delhon et Jean-Philippe Leca. Avec l'ambition d'offrir une continuité à cette propriété familiale historique de 80 hectares, située au cœur de l'Indication Géographique Protégée (IGP) Côtes-de-Thongue dans l'Hérault, il s'agissait aussi d'inventer une nouvelle page de l'histoire du domaine, en élargissant la gamme des vins et en opérant une sélection qualitative sur le parcellaire.

P1000100.JPGEn 2018, le Domaine Bassac persiste et signe cette feuille de route en récoltant trois médailles d'or au concours Challenge Millésime Bio pour ses vins Armonia rouge, Lo Bartas blanc et la cuvée rouge éphémère XVI (qui fait suite au XV et XIV). Ce palmarès, complété par une médaille d'argent sur la cuvéArmonia rosé, récompense à la fois les efforts faits pour le maintien d'une belle rigueur qualitative sur les vins historiques du domaine et confirme la réussite des choix opérés pour la construction d'une nouvelle gamme de vins. Ainsi, Lo Bartas est-elle la plus ancienne gamme du Domaine Bassac, créée il y a plus de 30 ans par la famille Delhon. Armonia, cuvée également historique, représente quant à elle 40% de la production du Domaine Bassac, tandis que la cuvéXVI, initiée en 2016 avec une première édition limitée, le XIV, constitue une réelle nouveauté du domaine. 

" Des vins qui nous ressemblent "

Domaine de Bassac« Notre premier moteur, c'est l'envie de s'amuser en tant que vignerons en explorant plein de choses à la vigne et en vinification afin de faire des vins qui nous ressemblent, explique François Delhon. Notre stratégie, c'est aussi d'orienter le domaine vers de nouveaux réseaux de distribution haut de gamme en particulier les cavistes et les restaurants, en poursuivant nos efforts de premiumisation sur une nouvelle gamme de vins conçus spécifiquement pour ces nouveaux marchés.... tout en gardant bien sûr la marque de fabrique Bassac. » 

Domaine de BassacLe développement de la gamme Le Manpòt (élargie cette annéà un rosé de gastronomie élevé en barrique) et la nouvelle gamme éphémère initiée en 2016 par le XIV et étoffée en 2018 avec lelancement lors de Millésime Bio, d'un nouveau blanc XVII (assemblage Sauvignon-Vermentino vinifié pour partie en barrique), participent de ce repositionnement stratégique.

Les vignerons François Delhon et Jean-Philippe Leca ont permis au Domaine Bassac, implanté sur les marchés européens bio, une forte présence dans le réseau des 500 magasins Biocoop France. Une production de 700 000 bouteilles des commercialisés à 35% sur le marché français dont75% à l'export.

Contact : Sarah Hargreaves

Agence de Relations PresseTel : 04 67 54 70 03/ Mobile : 06 13 61 17 84/ Sarah.presse@orange.fr

PHOTOS grappes de raison / Johanna Van MEEL